Août 052019

Le gin belge, une boisson indémodable

Le gin belge, une boisson indémodable

Depuis plusieurs années, le gin est célébré, à l’occasion de la journée mondiale dédiée à cet alcool. Boisson spiritueuse, il s’agit de l’apéritif le plus apprécié par les citoyens belges, après le whiskey. Une consommation qui ne date pas d’aujourd’hui et qui semble indémodable. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le gin belge.

Le gin belge, production et historique

Le gin est un spiritueux, fabriqué par distillation de produits comme la betterave ou les céréales. Cet alcool, notamment produit en Angleterre et en Hollande est originaire des anciens Pays-Bas, dont une zone fait partie de la Belgique actuelle, d’où l’appellation de gin belge. Cette boisson spiritueuse n’est pas souvent consommée à l’état pur, ce qui s’explique par son goût d’alcool sec. Elle est donc utilisée pour la confection de cocktails, lorsqu’elle n’est pas vendue dans une saveur relevée.

L’aromatisation du gin est souvent effectuée par infusion. Une solution à base de plantes comprenant les bais de genévrier est disposée dans un appareil qui sépare les produits par distillation, au-dessus de la boisson d’origine. Ce qui provoque une infusion de la solution avec les vapeurs d’alcool.

La consommation du gin belge

Le gin, qui fait partie des boissons très prisées par les habitants de la Belgique est également apprécié par les Français. A Bruxelles et en région Wallonie, les populations sont de plus en plus conquises par les saveurs du spiritueux. Il est toutefois noté que les wallons privilégient le gin fabriqué à l’aide d’ingrédients d’origine, sans alcool neutre. De ce fait, les producteurs sont plus orientés vers la fabrication de produits 100 % naturels.

Une manière de revisiter le goût du gin traditionnel, en utilisant des ingrédients locaux. On compte environ 200 gins belges sur le marché des boissons spiritueuses. Un nombre assez important, vu la part relativement faible de la Belgique. Néanmoins, les producteurs continuent à produire du gin, qu’ils vendent en local. Le nombre de bouteilles conçu annuellement est estimé entre 3 500 et 5 000.

Le tonic, l’allié incontournable du gin

La notoriété du gin belge s’explique en partie par le succès d’une nouvelle panoplie diversifiée de tonics. Cette boisson gazeuse est l’accompagnement incontournable du spiritueux. Ainsi, la production de différents types de tonic permet plusieurs associations. La Belgique est, en effet, un pays où différentes variétés de boissons gazeuses sont utilisées pour créer une combinaison avec le gin.

D’ailleurs, il existe même des applications, conçues spécialement pour permettre aux amateurs de cet alcool de connaître les bonnes combinaisons entre le gin et le tonic. Ces outils sont utilisés comme des recettes, répertoriant plus d’un millier de gins et une centaine de tonics, pour permettre aux Belges de savourer de meilleurs mélanges. Si l’idée semble simple, le succès de ces applications témoigne de l’importance qu’occupe la consommation du gin dans le pays.


Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *